• Anathème


    Debout au millieu de la pièce.
    Je me mets à nu. J'ai froid.
    Pas une caresse, pas même un regard.
    J'ai mal. Ce silence me blesse.
    Tu m'as excommuniée.
    Une main sur ma nuque. Tu disparais.
    Je regarde mon visage impie.
    Je suis là devant toi, mais quelle hérésie?
    Tu as oublié de m'aimer, tu as tout oublié.
    Tremblante, mourante, je suis à ta merci.
    Tu ne me vois  pas, et passe, et repasse.
    Trépasse.


  • Commentaires

    1
    Mercredi 5 Septembre 2007 à 10:37
    ...
    joli..
    2
    Mardi 11 Septembre 2007 à 21:38
    En face
    Un perd et passe... impaire impasse... et l'amant passe... tout se dépasse... Sourires de Ligeia
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :