• Fiction d'une âme

    Il croit qu'il n'a jamais été aussi entouré de sa vie,et pourtant...Pourtant voilà,il est seul,seul.
    Seul,que ce mot l'angoisse,qu'il le torture.Rien que de le prononcer,sa peau s'hérisse,sa gorge se noue,un frisson lui parcourt l'échine,il pleure.
    Une larme roule sur sa joue pour se perdre et mourir aux coins de ses lèvres.Son petit goût salé le fait sourire.
    Quel est ce mal?Quel est cette chose qui le ronge?Pourquoi?Tant de questions posées aux étoiles mais qui n'ont pour réponses que le vent qui hurle.
    Rien ne l'effraie,si ce n'est d'être seul.Dès qu'il est seul,il s'empare de lui,le possède,il n'est plus lui même.
    Parfois il se demande si ce n'est pas le véritable lui,peut être est-il cet être décharné dont les pensées ne sont que chaos,dont les sentiments ne sont que haine et douleurs.Peut-être est ce bien lui?Ses pensées sont si confuses,est-ce de la folie?
    Il lutte,il lutte contre lui même.Oui,il est fou!
    Un tel doute le ronge,tant de questions le hantent qu'il n'est pas assez fort pour se relever.Alors il se laisse submerger et coule au fond de cette abysse où seuls les battements de son coeur lui rappellent qu'il existe.
    Il est encore jeune et libre,rien n'est perdu.Cependant,il demeure prisonnier de son esprit,toutes ces pensées sont une cage où il se meurt,où il pourrit.
    Il n'est plus rien.
    Les âges de cette terre se consument les uns après les autres,rien n'échappe au temps.
    Et pourtant,ses sentiments,eux, sont intemporels;Ce désespoir ne peut être celui d'une aussi jeune personne,aucun coeur ne peut être à ce point corrompu,aucun.
    Ce  mal vient d'ailleurs,mais il ne peut s'y soustraire,malgré tous les efforts qu'il fait,où qu'il soit,il le ronge,le torture,il souffre.
    Il préfererait mourir,mourir seul pourra être sa délivrance.Il délire tant son âme souffre.Mais il ne veut pas sombrer dans la folie,il n'est pas fou!!!
    Est-ce une maladie,qui putrifie tout ce qu'elle touche?Est-ce une maladie qui a fané l'innocence de sa jeunesse?
    Oui car la folie est une maladie,une graine de folie qui contamine ses songes les uns après les autres.
    Le désespoir où il est a corrompu le moindre de ses rêves,tout n'est désormais que poison.Les ronces ont envahis le jardin de fleur qu'etaient ses rêves.Ô douce espérance,où t'es tu échappée?Il n'espere plus rien.Ambition,désirs,tout n'est que ruines;Ruines d'un temps plus heureux,mais y en a-t-il vraiment jamais eu un?
    Douce mélancolie,doux regrets, bercez le jusqu'au matin!Vous qui empechiez son sommeil,il est à vous jusqu'à demain.Toute sa volonté n'est plus que néant.
    Il s'endort.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :