• Tu n'es qu'un inconnu.
    Je dépose un baiser sur ta joue,
    Ta si douce joue, si pâle, si froide;
    Te regardant dans les yeux, j'y voit la pâleur de tes cieux.
    De légère boucles blondes tombent sur tes tempes.
    Je t'embrasse à nouveau.
    Que j'aime cette joue, sa clarté, sa couleur,
    Ta si séduisante odeur!
    Mes sens s'emportent.
    Je couvre ton visage de mes baisers jusqu'à atteindre tes lèvres;
    Ton charme m'envoûte, il me déroute;
    Je veux t'appartenir, pour une seconde, t'entendre frémir;
    Sentir ta main au creux de ma nuque, decoiffant mes longues mèches.
    Bel inconnu de mes songes, tu vis au rythme de mes battements de coeur,
    Emprisonné dans l'éther de mes nuits, ton image m'entête;
    Quel est ce sortilège qui me fait te voir à chacun de mes pas
    Immortelle rêverie, Ô ne m'oublie pas!

    1 commentaire

  • D'un amant à sa muse...

    "
    J'aime ces moments,
    Intimes instants,
    Où mes doigts,
    Parcourrant ta peau,

    Glisse sur ce baume,
    Répandu sur ton corps
    Avec force et souplesse
    Appréciant ton corps de déesse

    Se réjouissant de tes soupirs,
    Envoûté par ta beauté,
    Bien que malhabile

    Je tente, pour nos plaisirs conjugués,
    De te faire planer avec volupté,
    Que j'aime te masser.
    "

    Yohann.


    3 commentaires


  • Je rêve de ce magnifique tableau de Turner,
    Une Odysée haute en couleur.
    Sous les coups de pinceaux, mon rêve se nuance a l'infini, Ulysse, ô Ulysse.
    Les vagues emportent la palette de ses mystères.
    Houleuse tempête sur mon coeur, je divague parmis ces superbes nefs;
    Transparentes, presque agacantes.
    Terrassé de douleur, c'est un regard sans vie qui observe au loin
    La mer dechainée, et Ulysse, et son bateau, sans fin.
    La bataille fut perdu. "Personne" l'a remporta.
    Polyphème n'a plus que ses mains pour prier. Son salut attendra.
    "-Ton corps est brisé, ton dieu t'a quitté Polyphème"


    1 commentaire

  • votre commentaire
  • .


    votre commentaire