• Touché sensuel

    Je pose mes mains sur le piano.
    Les Consolations.
    Liszt.
    La n°3.
    Le temps s'arrête au bout de mes doigts.
    Mon annulaire déraille. Une fausse note.
    Un soupir. Tout s'envole.
    Légèreté. Grâce.
    Rester concentrée. Finir le morceau.
    Emportement. Une larme.
    Que j'aime mes mains courant sur ce piano.
    Instrument qui imprime son mouvement à un autre instrument.
    Rien ne me libère plus que de jouer sur ce piano.
    Effleurer, appuyer, caresser,
    Une noire, une blanche.
    Une croche, une ronde,
    .... puis un silence.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :